Certaines rues d’Armenia sont une espèce de musée à ciel ouvert où on peut apprécier des peintures murales, pour lesquelles ont été employées des techniques de peinture et de gravure sur bois ou sur ciment et qui ont été élaborées par des artistes comme  Henry Villada, Orlando Londoño et Antonio Valencia. À signaler des oeuvres de Villada sur l’avenue Ancízar López: “Bois d’héliconias” et “Hommage au café et à la banane”.