Avant de devenir un théâtre, le Camarín del Carmen était un monastère construit au XVIIe siècle qui accueillait les Carmélites déchaussées. Après que les religieuses aient été expulsées du pays par le Général Tomás Cipriano de Mosquera, cet édifice a servi de caserne et d’hôpital militaire, jusqu’en 1880. Actuellement, il dispose d’une salle qui peut recevoir 500 spectateurs.