Épicentre de la fête, Getsemaní est connue comme la « Zone Rose ». Ce quartier, situé près du Centre de Conventions, est un échantillon du brassage culturel qui a présidé à la naissance à la ville, car ses rues sont fréquentées par des étrangers en quête d’un bar ou d’une discothèque pour y faire des pas de salsa ou de cumbia, ainsi que par des Colombiens venus d’autres régions. La musique jaillit des maisons pour que tout le monde se mette à danser.