Les baleines à bosse –également appelées jubartes-parcourent chaque année 9.000 kilomètres depuis l’Antarctique pour arriver, entre juillet et novembre, aux côtes du Pacifique colombien. Dans des sites comme la plage de El Almejal, à Bahía Solano, et face à la plage Guachalito de Nuquí, on peut voir leurs ailerons, leurs queues et parfois leurs sauts qui laissent à nu des corps qui peuvent atteindre 18 mètres de long.