Le centre historique de Popayán, entre les rivières Molino et Ejido et les pics tutélaires, est un des mieux conservés de Colombie. Après le tremblement de terre de 1736, la ville a été reconstruite et, 20 ans plus tard, des trottoirs ont été posés pour éviter l’accumulation de boue par temps de pluie. Au centre, sont à noter le Palais de l’Archevêché, la Tour de l’Horloge, le Parc Caldas et la Cathédrale.