Le Pont du Calvaire qui avec ses 121 arches enjambe la rivière Molino, est une construction en maçonnerie exécutée en 1873 par Fray Serafin Barbetti. Son nom se réfère à l’effort que devaient faire les habitants, avant l’existence du pont, pour gravir la pente lourdement chargés jusqu’à la grand place de Popayán. La déclivité était telle que les gens devaient parfois la monter à genoux.