La Fête des petits diables est la célébration la plus ancienne d’Antioquia. Elle se déroule en décembre, depuis 1653, avec des mascarades, des corralejas, des promenades à cheval, des présentations musicales et des danses. Son origine remonte à l’époque de la Colonie quand, lors des fêtes, les esclaves se déguisaient et dansaient au rythme de la candanga, du bunde et de la chirimía.