Un paysage étrange, celui de Trojas de Cataca, déconcerte les sens dans le Grand Marais de Santa Marta. En arrivant, on observe des villages formés de maisons lacustres dont les habitants se consacrent presque exclusivement à la pêche artisanale. C’est un spectacle coloré de les voir partir sur leurs canoës pour réaliser le labeur quotidien.