Découvrez sa nature exubérante

Si vous êtes de ceux qui aiment les environnements naturels qui ont su préserver leur pureté et leur beauté, le Chocó est sans nul doute une destination qui saura vous séduire. 

Ce département est unique à plusieurs titres : c’est le seul à partager une frontière avec le Panama, le plus imprégné de l’héritage africain et le seul à être baigné par l’océan Pacifique et la mer des Caraïbes. 

Le Chocó est un lieu fait de forêts luxuriantes, de magnifiques cours d’eau et de superbes plages qui lui assurent une grande popularité, à la fois auprès des Colombiens et des étrangers. 
Le folklore musical du Chocó saura également vous séduire. Il puise ses origines dans l’héritage africain, et ses tambours résonnent pour créer des rythmes frénétiques traditionnels de la région, comme la chirimía.

 

Que faire au Chocó?

La forêt du Darién, qui plonge vers la plage jusqu’à la mer est la toile de fond de nombreuses expériences que vous pourrez vivre au Chocó, un département qui oppose d’innombrables activités touristiques naturelles et culturelles. 

La cascade Sal de Frutas de Tutunedo et les parcs nationaux Utría, Katíos et Tatamá comptent parmi les principaux lieux d’intérêt.

Par ailleurs, on trouve au Chocó des forêts et des plages vierges où vous pourrez admirer la perpétuelle biodiversité tropicale. 

Dans le département, plusieurs municipalités présentent un grand intérêt touristique. Quibdó, la capitale, renferme toute la magie du Pacifique colombien. Dans la ville, située sur les rives du fleuve Atrato, se trouve une digue d’où vous pourrez admirer de magnifiques couchers de soleil. Vous pourrez y grimper à bord de petites embarcations qui vous mèneront vers des localités voisines, où vous pourrez déguster des plats typiques et danser au rythme du marimba.

À visiter également, la municipalité de Sapzurro est un véritable paradis terrestre fait de magnifiques plages, de sentiers, de cascades et de sources thermales. 

Nuquí est également un village traditionnel du Chocó, entourée de belles plages que longe la forêt tropicale. Dans la région, vous trouverez des hôtels, mais également des cabanes situées face à la mer, qui offre une vue incomparable. 

Capurganá, destination idéale pour les amateurs de repos et de contact avec la nature, vaut également le détour. À Capurganá, vous pourrez vous déconnecter du tumulte de la ville, car il n’y a ni voitures, ni motos dans le village. Les seuls moyens de transport sont le vélo et le bateau.

Gardez à l’esprit que mer et cours d’eau baignent l’ensemble du département, si bien que les poissons sont à la base de la gastronomie locale. Servis avec d’autres préparations typiques de la région, comme la soupe de fromage, l’arroz clavado (riz à la saucisse, au fromage et aux épices), la confiture de borojo, le gâteau au birimbi ou le sancocho de muleta paseadora (ragoût de bœuf au fromage et aux légumes), ils feront un véritable repas traditionnel.

 

Des expériences uniques

Au Chocó, vous pourrez vivre une expérience inoubliable en allant observer les baleines à bosse. 

Vous pourrez les voir entre les mois de juillet et d’octobre, à Bahia Solano, l’un des sites touristiques les plus fréquentés de Colombie, où la forêt, les coraux, les palétuviers et la diversité de la faune vous feront vivre une expérience inoubliable.
 
Les baleines à bosse y arrivent pour s’accoupler et donner naissance à leurs petits dans les eaux tièdes du Pacifique, après avoir parcouru 8 500 kilomètres depuis l’Antarctique.

À partir du 20 septembre, Quidbó s’anime d’une ambiance festive où les locaux célèbrent avec beaucoup d’émotion les fêtes de leur saint patron, Saint-François d’Assises, qu’ils surnomment affectueusement « San Pacho ». 

Les Fêtes de San Pacho, déclarées Patrimoine Immatériel de l’Humanité par l’Unesco en 2012, sauront vous surprendre par leurs couleurs, leur rythme et la joie qu’elles dégagent.

 

Des activités à ne manquer sous aucun prétexte

Les différentes municipalités du Chocó proposent de très nombreuses activités, comme la pêche sportive, les randonnées écologiques, les promenades à vélo, la plongée et l’observation d’oiseaux et de tortues, qui, dans cet environnement naturel si particulier, sont un véritable enchantement.

La région est également propice au tourisme d’aventure. Vous pourrez y pratiquer des sports comme le ski, le surf et le kayak. 

Par ailleurs, sur ces sols d’origine volcanique jaillissent des sources thermales où vous pourrez vous détendre dans un environnement unique. 

Pour terminer la journée en beauté, ne ratez pas la vie nocturne animée du Chocó, dont les bars et les discothèques offrent les meilleurs rythmes de la région Pacifique.

 

Recommandations

  • Au Chocó, la température moyenne est de 27 °C ; vous devez donc emporter des vêtements adaptés à la chaleur. 

 

  • Nous vous recommandons également de voyager léger, car les lignes aériennes qui desservent Quibdó ne permettent généralement d’emmener que 10 kg de bagages. 

 

  • Pensez aussi à vous munir de suffisamment d’argent liquide, car vous ne trouverez pas beaucoup de distributeurs automatiques.

 

  • Enfin, gardez à l’esprit que le Ministère de la Santé recommande de se faire vacciner contre la fièvre jaune avant de visiter les municipalités de Carmen del Darién, Juradó, Acandí, Riosucio et Unguía. 

Grâce à ces recommandations, vous êtes prêt à ressentir le rythme du Pacifique colombien dans le département du Chocó, un véritable joyau de beauté et de pureté. Qu'attendez-vous pour apprendre à le connaître ? Venez découvrir cette destination unique au monde!

Pourquoi visiter Chocó?