Date de mise à jour : 1 novembre 2020

Découvrez comment la Colombie a géré la situation de la COVID 19 et ses résultats jusqu'à présent.

Information COVID-19

  • La première phase des vols internationaux a eu lieu le 21 septembre. Le gouvernement national a éliminé l'obligation de présenter un test de covid-19 pour les voyageurs arrivant en Colombie. Le test PCR avec un résultat négatif ne sera donc plus nécessaire pour entrer, mais il est obligatoire de remplir le formulaire de pré-enregistrement "Check-Mig", disponible sur le site www.migracioncolombia.gov.co, avant d'entamer la migration. Les premiers vols internationaux qui ont été rétablis étaient vers les États-Unis, l'Équateur, le Mexique, la Bolivie, le Brésil, la République dominicaine et le Guatemala. Deux jours avant cette réouverture, deux vols inauguraux de cette première phase d'activation du transport aérien international ont été effectués, dont l'épicentre était l'aéroport Rafael Núñez de Carthagène.
  • La route aérienne vers le Panama a été ouverte le 12 octobre.
  • Les vols internationaux vers le Pérou ont commencé le 15 octobre et l'aéroport a ouvert le 5 octobre.
  • Augmentation de la capacité sur les lignes d'Avianca au départ de Mexico, Sao Paulo, Guayaquil et Quito à partir du 15 octobre.
  • Le Gouvernement National a commencé le 2 octobre la deuxième phase de réactivation de l'opération des vols internationaux. Dans la phase 2, il est prévu de lancer également de nouvelles lignes internationales:
    • De Barranquilla à : Miami, Panama, Curaçao et retour.
    • De Bucaramanga à Panama et retour.
    • De Pereira à Panama et retour.
    • De Arménia à Fort Lauderdale et retour.
  • L'urgence sanitaire a été prolongée jusqu'au 30 novembre par décret du Président de la République de Colombie.
  • À partir du 1er septembre, une nouvelle étape d'isolement sélectif a commencé, qui ne comporte aucune restriction à la circulation des personnes sur le territoire national, pour autant qu'elles respectent toutes les mesures de biosécurité. Les collectivités locales pourraient fermer leurs frontières, mais cette décision devra être approuvée par le Gouvernement National.
  • Le 31 août, l'isolement préventif obligatoire, qui était en vigueur dans le pays depuis mars en raison de la pandémie, a pris fin. À partir du 1er septembre, une nouvelle phase de confinement, appelée “Isolation sélective” a commencé. Elle permet la libre circulation et la mobilisation dans le pays. Cette mesure d'ouverture sélective dans certains secteurs du pays en fonction de la mise en œuvre des protocoles de biosécurité, serait active pendant tout le mois d'octobre.

Colombia te cuida.

Casos confirmados de COVID-19 por millón de habitantes en el mundo

La source: ourworldindata.org/covid-cases.

info

La source: ourworldindata.org/covid-cases.

Protocoles et mesures de sécurité

Le Ministère colombien de la Santé a adopté un protocole général de biosécurité pour toutes les activités économiques et sociales et tous les secteurs de l'administration publique. Cette mesure doit être adaptée aux différentes activités et secteurs, puis appliquée par chaque entreprise ou entité et respectée par tous ses travailleurs afin de minimiser les facteurs de transmission de la COVID-19 et de gérer adéquatement la situation d'urgence.

Les protocoles spécifiques suivants ont été adoptés en Colombie :

1
  • Le protocole sur la biosécurité pour les secteurs aéroportuaires et aéronautiques. Elle s'applique aux opérateurs aéroportuaires, aux compagnies aériennes et aux administrateurs d'aéronefs, aux entreprises de transport, aux agences douanières et aux passagers du transport aérien en Colombie.
  • Protocole de biosécurité pour les hôtels et les activités des restaurants, des cafétérias et des services de restauration mobiles.
  • Quelques recommandations pour limiter l'épidémie dans les sites et les événements à fort afflux de personnes.
  • Protocole de biosécurité pour les établissements et locaux gastronomiques, et en particulier pour les activités économiques suivantes : (i) vente sur table de repas préparés ; libre-service de repas préparés ; repas préparés dans les cafétérias ; et activités de restauration pour des événements.
  • Le Gouvernement soumet des protocoles pour la réouverture des bars. La vente et la consommation de boissons alcoolisées ne sont pas autorisées. La mesure établit l'adéquation des zones de nettoyage des mains pour les clients et les employés, l'espace de contrôle pour la vérification de l'utilisation des masques et la prise de température, le paiement par des moyens virtuels, entre autres exigences.
  • Le Gouvernement a publié des protocoles de biosécurité pour les parcs d'attractions, les jardins botaniques et les réserves naturelles du pays afin de permettre leur réouverture au public.
  • Le Ministère du Commerce, de l'industrie et du tourisme a publié une résolution adoptant le label "Safe Travels" du World Travel & Toursim Council (WTTC) comme mesure supplémentaire et de soutien pour la mise en œuvre de mesures de biosécurité dans le secteur du tourisme.
  • La mise en œuvre des protocoles de biosécurité dans tous les moyens de transport ( ferroviaires ) a déjà commencé.
  • Le Ministère de la Santé a établi les protocoles de biosécurité pour les plages, incluant la location de cabines, de casiers, de hamacs, entre autres éléments, afin de réduire le risque de transmission de la Covid-19 dans le développement des activités.
  • Le Ministère de la Santé a publié les protocoles pour un retour en toute sécurité dans les écoles et les universités.
  • Le Ministère de la Santé a publié les protocoles de biosécurité pour les cinémas, les théâtres, les cinémas en plein air et les événements en voiture.
  • Pour plus d'informations, consultez le site web du Ministère de la Santé :https://www.minsalud.gov.co/portada-covid-19.html.
2

Création du label de biosécurité "Check In Certifié" pour le secteur du tourisme. Certaines exigences et conditions ont été établies pour l'obtenir auprès des prestataires de services touristiques, des compagnies aériennes, d'autres entrepreneurs, des régions et des attractions touristiques. À ce jour, 17 organismes de certification, 1099 demandes de certification, 3 compagnies aériennes, 6 aéroports et 27 entrepreneurs certifiés ont été accrédités.

Pour plus d'informations, nous vous invitons à consulter le site web du Ministère du Commerce, de l'Industrie et du Tourisme : http://bioseguridad.mincit.gov.co

Check in certificado COVID-19 Bioseguro Colombia

 

Situation actuelle

Au matin du 29 octobre, 1 053 122 cas confirmés ont été enregistrés en Colombie dans les 32 départements du pays, dont 69 423 sont actifs.

Bogotá (317.637)

Antioquia (164.814)

Valle del Cauca (81.655)

Atlántico (71.351)

Cundinamarca (41.774)

Santander (41.504)

Bolívar (32.619)

Córdoba (26.136)

Cesar (25.537)

Meta (22.196)

Nariño (21.515)

Huila (21.583)

Norte de Santander (20.937)

Tolima (18.828)

Magdalena (17.142)

Risaralda (16.932)

Sucre (15.354)

Boyacá (13.744)

Cauca (13.017)

Caldas (12.839)

Caquetá (11.135)

La Guajira (9.730)

Quindío (9.376)

Casanare (8.884)

Putumayo (4.335)

Chocó (4.176)

Arauca (3.185)

Amazonas (2.903)

San Andrés y Providencia (1.865)

Guaviare (1.438)

Guainía (1.127)

Vaupés (1.065)

Vichada (789)

Contagios por género de COVID-19 en Colombia

 

Il y a 950.348 patients guéris et 30.926 morts.

 

Mesures en faveur de l'industrie

Mesures d'aide mises en œuvre par le Gouvernement National

1 Exonération de la TVA pour tous les services touristiques et hôteliers jusqu'au 31 décembre.

2 Suspension temporaire de la surtaxe énergétique pour les hôtels, les parcs à thèmes et les établissements de loisirs.

Suppression du paiement anticipé des loyers aux agences de voyage et de transport aérien.

4 Report de la contribution parafiscale pour assurer une meilleure trésorerie au second semestre 2020.

5 Aide financière aux guides touristiques pendant trois mois.

6 Prolongation des délais pour la déclaration de la taxe nationale sur le tourisme jusqu'au 30 octobre 2020.

7 La vente de billets d'avion internationaux est réactivée à partir du 1er septembre.

8 Ligne spéciale de Bancóldex, "La Colombie répond" pour 250 milliards de pesos.

9 Suspension temporaire de la surtaxe énergétique pour l'hébergement, les parcs d'attractions et de loisirs jusqu'au 31 décembre.

10 Les restaurants, glaciers, boulangeries, pâtisseries, etc., opérant en franchise sont exonérés du paiement de la TVA et de la taxe à la consommation jusqu'au 31 décembre.

11 Le projet de Politique de Tourisme Durable est maintenant disponible pour renforcer le développement durable au sein de la chaîne de valeur du tourisme en Colombie, améliorer sa compétitivité, garantir la conservation et l'utilisation responsable du capital naturel, et générer une plus grande valeur ajoutée et différenciation pour le pays.

12 Le gouvernement colombien accordera 60 milliards de pesos aux petites et moyennes entreprises du secteur du tourisme dans le cadre du programme "Colombia Emprende e Innova". Les entreprises du secteur du tourisme pourront accéder à des montants allant jusqu'à 200 millions de pesos, une durée allant jusqu'à 3 ans et une période de grâce allant jusqu'à 12 mois, pour financer leur fonds de roulement ou les coûts et dépenses liées à la mise en œuvre de mesures de biosécurité.

img