Le rythme à l’état pur

La capitale du Valle del Cauca est une ville qui compte de nombreux sites touristiques historiques, une vie culturelle très active et des rythmes musicaux qui ont fait sa renommée dans le monde entier.

Grâce à la richesse ethnique de Cali, on y entend des rythmes musicaux qui vont du currulao de la côte pacifique à la grande protagoniste de la ville : la salsa, un rythme contagieux et frénétique qui est au cœur de la culture du pays.

C’est pourquoi Cali est connue en Colombie sous le nom de « capitale de la Rumba », et dans le monde sous celui de « capitale de la Salsa », en raison de son sens de la fête et de ses danses caractéristiques.

 

Que faire à Cali ?

En déambulant dans la ville, vous pouvez aller jusqu'aux rives de la rivière Cali pour admirer l’architecture d’églises telle que La Ermita, ainsi que celle d’autres bâtiments coloniaux qui sont d’authentiques monuments nationaux. 

Ne manquez pas de visiter des lieux clés tels que le parc zoologique de Cali, le Barrio Granada et l’impressionnant Christ-Roi, une statue qui ressemble au Christ Rédempteur de Rio de Janeiro, et qui veille sur la ville depuis le Cerro de las Tres Cruces. 

À Cali, vous trouverez également de nombreux musées, dont les plus connus sont le Musée La Tertulia, le Musée de l'Or Calima et le Musée Arquéologique La Merced.

Au gré de vos promenades dans Cali, vous pourrez découvrir la gastronomie traditionnelle, mâtinée d'influences espagnole, indigène et africaine qui donnent à chaque plat une saveur unique. Ainsi sont nés des plats délicieux comme l’arroz atollado (mélange de riz, de viande et de légumes), les empanadas vallunas (beignets de viande), le sancocho de gallina (soupe de tubercules, légumes et volaille), la soupe de tortilla, l'aborrajado valluno (beignet de banane plantain), les tartines de banane verte sauce hogao, la chuleta valluna (longe de porc marinée et frite) et les tamales (papillotes farcies dans une feuille d’épi de maïs).

La canne à sucre qui pousse dans le Valle del Cauca inspire également de nombreux desserts, comme le blanc-manger, les cocadas (dessert à la noix de coco), le cholado (boisson glacée aux fruits frais et au lait) et le champús, une boisson riche à base de maïs, de narangille, d’ananas, de cannelle et de sirop de sucre brun.

La meilleure chose à faire à Cali est sans aucun doute… la fête ! Vous voudrez particulièrement découvrir la zone de Juanchito, qui regorge de pistes de danse, et dont l’ambiance unique fera vibrer chaque parcelle de votre corps.
 

Des expériences uniques

Sans nul doute, une expérience unique à vivre dans la ville est la Feria de Cali, qui a lieu en décembre pour dire adieu à l’année écoulée au son de la salsa. Cette fête impressionnante rassemble des artistes importants du genre, qui se réunissent lors d’un Superconcert. 

La fête s’accompagne également d’événements culturels et sportifs. 

Parmi les autres événements importants qu’organise la ville, on compte le Festival de Musique du Pacifique Petronio Álvarez, qui a lieu en août, et le Festival Mondial de la Salsa. 

 

Des activités à ne manquer sous aucun prétexte

Si vous souhaitez apprendre à danser la salsa, Cali est la destination idéale pour vos vacances. Cette danse peut paraître difficile à apprendre en raison de sa rapidité et de la coordination qu’elle exige, mais, à Cali, des académies et des écoles proposent de nombreux cours qui vous permettront de mémoriser quelques pas.

Vous pouvez également partir à la découverte de la nature aux alentours de la ville en vous dirigeant vers l’Hacienda El Paraíso, théâtre du roman María, l’une des histoires d’amour les plus célèbres de la littérature latino-américaine, écrite par l'inoubliable Jorge Isaacs. 

Le dimanche, de nombreux habitants de ville se rendent au bord de rivières telle que la Pance, où vous pourrez passer la journée à vous rafraîchir et à vous détendre.

Si vous remontez la rivière, vous arriverez au site de la Fondation Farallones, où vous trouverez une auberge ainsi que des guides qui vous permettront de comprendre le parc.

 

Recommandations

  • Le moyen le plus simple d’arriver à Cali est la voie des airs ; l’aéroport Alfonse Bonilla Aragón, situé dans la ville voisine de Palmira, est bien desservi, à la fois par des vols intérieurs et internationaux. Si vous êtes déjà en Colombie, vous trouverez un grand choix de vols bon marché, sur des compagnies comme Viva Air et Wingo. 

 

  • Par la route, vous pouvez venir en bus, ou louer une voiture pour parcourir les 460 kilomètres qui séparent Cali de Bogotá. 

 

  • Une fois dans Cali, le moyen le plus efficace de vous déplacer est d’utiliser le Système de Transport Intégré (ou « MIO »), qui compte aujourd’hui huit lignes distinctes qui desservent la plus grande partie de la ville. 

 

  • Si vous souhaitez utiliser ce système, nous vous recommandons d'étudier la carte de la ville afin de vous familiariser à l’avance avec les itinéraires proposés. Cela vous permettra également de choisir l’emplacement le plus adapté pour votre séjour. N’oubliez pas que Cali propose différents types d’hôtels, adaptés à tous les budgets. 

 

  • Vous pouvez également utiliser le service de taxis. Dans ce cas, nous vous recommandons de faire appel à des entreprises reconnues ou d’utiliser leurs applications mobiles. 

 

  • Enfin, le climat de Cali est généralement chaud et humide. Prévoyez donc des vêtements légers et pratiques. N’oubliez pas d’emporter quelques vêtements qui vous mettront en valeur lors des intenses nuits de Cali, et que vous pourrez porter pour esquisser quelques pas de salsa.

Avec ces recommandations, vous avez toutes les cartes en main pour profiter des charmes de Cali et pour ressentir le rythme de la meilleure salsa du monde. Ne manquez pas cette destination fabuleuse !

Pourquoi visiter Cali?